26.3.07

13 MAI 2007 : LE SYNDICAT VITICOLE DES PREMIERES CÔTES DE BLAYE PARTENAIRE DU 4EME MARATHON DES PREMIERES CÔTES DE BLAYE

Plus de 500 coureurs attendus dimanche 13 mai 2007 pour la quatrième édition du Marathon des Premières Côtes de Blaye, une épreuve désormais incontournable dans le calendrier de l’appellation, et outil de promotion non négligeable pour le vignoble.

UN MARATHON TOUJOURS EN PROGRESSION
Chaque année depuis sa création, le Marathon prend du gallon et attire toujours plus de coureurs !
Le bouche-à-oreille, excellent tant pour l’organisation de la course, que pour la convivialité, la beauté du parcours et l’attention toute particulière accordée aux récompenses, demeure la preuve la plus tangible du succès de l’épreuve. Le taux de satisfaction des coureurs (mesurée après la course) est en effet exceptionnellement élevé : 100 % des coureurs conseillent le marathon à leurs amis, et 90% veulent le refaire ! D’ailleurs, depuis 2004, plus de la moitié des coureurs viennent d’hors Aquitaine pour profiter de la course, de la région et de ses bons vins !
De plus, l’épreuve compte déjà à son palmarès de prestigieux coureurs, tels le champion de France 1996 et 2006 du Marathon et champion du monde du 100 km, Pascal Fetizon ou la vicechampionne d’Europe du 100 km, Magali Remonecq qui a remporté l’épreuve en 2005 et 2006.
Citons également Ghislain Ploix du Stade Mont de Marsan, véritable personnalité locale, vainqueur « hommes » de l’édition 2006, et vainqueur des foulées de Saint Jacques, du challenge Marathoninfo vétéran et du 1000 m championnat d’Aquitaine Vétérans.
Enfin, peu de marathons peuvent s’enorgueillir d’accueillir les coureurs dans un site aussi remarquable que celui de la Citadelle de Blaye (construite par Vauban). Les derniers mètres parcourus sur le tapis rouge restant immanquablement gravés dans la mémoire des coureurs,
d’autant que cette année Vauban, dont on fête les 300 ans, inaugurera toute un série d’animations exceptionnelles.
Un succès sans doute amplifié par le parrainage et l’aide amicale du Marathon du Médoc.
Aussi, complémentaires dans le calendrier, les deux Marathons renforceront en 2008 leur
partenariat pour le transformer en véritable association grâce à la création du Challenge des
Marathons de l’Estuaire, avec conditions préférentielles de participation et classement commun.
Depuis l’origine, les Premières Côtes de Blaye accompagnent tout naturellement le marathon
dans son ascension, grâce au bon vin qui abreuve et récompense les coureurs tout au long de
leur périple.

FESTIF ET TOURISTIQUE AVANT TOUT !
Résolument populaire, le marathon s’inscrit avant tout dans une démarche festive et touristique.
Les 42 kilomètres tracés au coeur des vignobles proposent en effet aux coureurs,
accompagnateurs et spectateurs, un tour d’horizon de la région, avec 15 propriétés traversées
sur 14 communes de l’appellation.
« Le marathon n’est pas seulement une simple épreuve pédestre, car l’on ne traverse pas seulement les vignobles pour faire un temps, mais aussi pour s’amuser, si possible déguisés. Pas question, donc, d’ignorer des lieux aussi mythiques que la Citadelle, l’église de Cars ou la villa gallo-romaine de Plassac », déclare Jany Haure, viticulteur à Saint-Ciers-sur-Gironde, mais surtout créateur et organisateur du marathon, avec Bernard Hervé.

A vos marques, prêts, partez !
http://www.clictoutdev.com/marathon-blaye

Les Premières Côtes de Blaye, ce sont 800 vignerons répartis sur 6000 hectares de vignes et produisant 330 000 hl représentant 44 millions de bouteilles. Chaque jour, ils associent savoir-faire et amour du terroir, afin de donner le meilleur d’eux-mêmes aux « Premières Côtes de Blaye » dans un souci d’une qualité sans cesse améliorée.
Coté animation, l'accompagnement musical sera renforcé pour l’édition 2007 avec des surprises dans chacune des 14 communes traversées. En outre, chaque coureur déguisé aura droit à un magnum de Premières Côtes de Blaye, ainsi qu'à un T-shirt aux couleurs du Marathon afin de
renforcer le caractère festif de l’épreuve.


Remise des récompenses, trophées, coupes, cadeaux, poids en vin, dégustation d’huîtres, repas offert, expositions d’artisans et pots de l’amitié viennent compléter le tableau et offrir après l’effort, le réconfort aux forçats de la route…