2.4.07

L’ESCAIA forme les décideurs de demain

Portrait d’un jeune diplômé.
L’ESCAIA (Ecole Supérieure de la Coopération Agricole et de l’Industrie Alimentaire) vient tout juste d’inaugurer ses nouveaux locaux, c’était l’occasion de remettre leurs diplômes aux élèves de la promotion 2005-2006.
Dans un secteur en perte de vitesse depuis quelques années, l’école s’emploie à former des spécialistes du marketing, des chefs de projet, des commerciaux, pour tenter une nouvelle approche du marché
agroalimentaire.
Rémy Frissant est un des derniers diplômés de l’école, il travaillait déjà chez Ethiquable avant même d’avoir fini son cursus.

Une nouvelle façon d’envisager le marché
agroalimentaire c’est aujourd’hui ce que tend à faire la SCOP (Société Coopérative Ouvrière
de Production) Ethiquable.
Remy Frissant, fils de paysans, a connu des moments difficiles au niveau de l’emploi, €d’abord assistant de recherche en laboratoire aux Etats-Unis, il travaillera ensuite dans une coopérative à Valence en Espagne, spécialisée dans les fruits et légumes et dans le vin. Le travail se faisant rare il décide de reprendre ses études à l’ESCAIA dans la section ‘Chef de projet commercial pour l’agroalimentaire’.
Il est aujourd’hui Responsable Languedoc-Roussillon pour la GMS des produits Ethiquable. Cette SCOP commercialise uniquement des produits issus du commerce équitable. 60 personnes y travaillent pour un chiffre d’affaires en 2006 de 14 millions d’euros.
De plus les produits de la société coopérative sont labellisés par Max Havelaar, le label international du commerce équitable. Ethiquable représente 11% de la totalité de ventes des
produits Labellisés Max Havelaar sur le territoire français.
Ethiquable a pour vocation de structurer des filières d’approvisionnement et de développer
des partenariats stables avec les organisations de producteurs du Sud. Il s’agit d’une entreprise citoyenne au statut coopératif qui inscrit sa mission au coeur de l’économie sociale. Il faut savoir que le capital d’Ethiquable est détenu en majorité par ses salariés.
Les producteurs fabriquent leurs produits de A à Z et perçoivent la valeur ajoutée de la vente
de leurs produits.
Remy Frissant revient très satisfait de ce passage à l’ESCAIA c’est une formation courte, dense, qui touche à tout et qui permet du même coup de s’adapter au mieux au terrain’ Aujourd’hui l’objectif de Remy Frissant est de tourner les producteurs vers un même objectif, grâce aux enseignements de l’ESCAIA une nouvelle génération de bienfaiteurs se met en place.