16.1.08

La Percée du Vin Jaune 2008 dans le Sud Revermont (Jura), dévoile les secrets et les trésors des vignerons jurassiens

Samedi 2 et dimanche 3 février 2008, pour la 12e édition, les rues des villages de Vincelles et Sainte-Agnès s’animent autour du millésime 2001 du Vin Jaune. Plus de 80 vignerons sont mis à l’honneur pendant deux jours.


Une invitation à la fête, l’émotion du Vin Jaune 2001
L’heure de la délivrance a sonné pour le précieux nectar jurassien. Libéré du fût dans lequel il s’est lentement élaboré pendant au minimum 6 ans et 3 mois, le Vin Jaune quitte l’intimité des caves pour partager ses secrets avec les visiteurs venus l’acclamer.

La Percée du Vin Jaune est devenue au fil des ans, un événement majeur du secteur vitivinicole, véritable hymne au savoir-faire des vignerons jurassiens. Cette impressionnante communion populaire est indéniablement la touche ensoleillée de l’hiver ; la Percée attire ainsi chaque année près de 50 000 visiteurs.

Les dégustations débutent samedi 2 février 2008 à 13 heures dans les caves des villages de Vincelles et Sainte Agnès. Le ton du week-end est donné dès le samedi matin par le très attendu concours de cuisine. Il met la créativité des apprentis et des grands chefs à l’épreuve. Cette année, la recette doit s’articuler autour de la Poularde de Bresse au Vin Jaune et aux truffes, accompagnée de 2 garnitures libres au choix. L’après-midi livre son lot de prestige et de magie avec la traditionnelle vente aux enchères de vieux millésimes. De quoi se convaincre du potentiel de très grande garde des vins jurassiens et de vibrer aux adjudications de flacons uniques parfois centenaires...
Le dimanche 3 février, le matin, au terme d’une procession, les vignerons, tous réunis, déposent dans l’Eglise le fût de Vin Jaune pour la bénédiction puis le fût repart, porté au travers des rues par les vignerons jurassiens, pour le lieu de la mise en perce. Le parrain de la Percée libère le précieux nectar de son écrin de chêne. Chaque fois, l’émotion est intense à cet instant de la fête. Solennité et ferveur s’emparent des milliers de personnes rassemblées, lorsque vient le moment de lever son verre au nouveau millésime et de le déguster enfin.

Le Vin Jaune inédit et inoubliable
Sa création est entourée de mythes et de légendes. On parle de l’amour que lui portèrent les abbesses de Château Chalon ou encore le hasard d’un vigneron ayant abandonné un vieux fût au fond de sa cave et ayant découvert des années plus tard le fruit de son oubli !
Issu du seul cépage savagnin, le vin repose en fût de chêne sans ouillage (remplissage pour combler l’évaporation) ni soutirage, durant 6 ans et 3 mois minimum. Conjonction du terroir, du cépage, du climat et du savoir-faire, à la surface du vin se développe un voile de levures et de mystères qui préservent le vin et lui confère son caractère unique et sa grandeur. Un élevage atypique qui pare le Vin Jaune d’or intense et d’arômes caractéristiques (noix, curry, pomme verte ...). Un vin de tradition et de patience dont les vignerons jurassiens saluent chaque année l’avènement en mettant en perce le premier fût du nouveau millésime.

*prix d’entrée : 10 € pour l’accès au site, plus un verre et 10 tickets de dégustation