14.5.08

La 8e édition des Designer’s Days se déroulera du 12 au 16 juin prochain


L’intérêt croissant que suscitent les Designer’s Days nous incite à une réflexion sur l’évolution et plus largement sur le sens même de cet événement.

Retour sur la genèse de l’histoire : en 2001, un groupe de professionnels - fabricants, éditeurs, distributeurs - crée le parcours parisien du design dont la vocation première est de promouvoir la création au travers de scénographies éphémères. Très vite, ils se constituent en Association afin de mieux faire connaître leurs métiers, leurs savoir-faire, échanger, partager et ainsi animer une plate-forme de rencontres.

Au fil des années, de nouveaux membres ont rejoint et enrichi la manifestation pour en faire aujourd’hui un rendez-vous attendu par les prescripteurs, le grand public et la presse qui relaye attentivement ces journées et contribue fortement à leur promotion.
A nos côtés, la Ville rend hommage aux créateurs en plaçant leur travail au cœur du quotidien et en rappelant le rôle social du design dans la qualité de l’environnement.

Rappelons également que les Designer’s Days sont avant tout une aventure humaine… Les visiteurs ne soupçonnent pas les énergies considérables qu’il faut mobiliser et coordonner pour produire cet événement annuel et une simple finalité commerciale n’y suffirait pas.
Ce projet commun et ambitieux justifie les efforts et l’implication de chaque membre de l’Association mais aussi de chaque partenaire.
C’est leur amour pour la création et le design, véritable ciment de cette histoire, qu’ils souhaitent faire partager à un public professionnel et amateur de plus en plus large…

Alain Lardet
Président de l’Association.

Chaque année, lors des Designer’s Days, grand public, professionnels, journalistes, architectes, décorateurs, designers, étudiants, amateurs ou passionnés partent à la découverte du design et de ses lieux… Avec un point commun pour tous : la découverte d'une thématique interprétée dans chaque lieu d'exposition par une scénographie éphémère.

Cette nouvelle édition du parcours parisien du design réunira près d'une quarantaine de lieux d’exposition. On y retrouvera bien évidemment les participants de la première heure mais aussi de nouvelles sociétés telles : ARTCURIAL, FIRST TIME, SAAZS, SILTEC, RIMADESIO, TECTONA ou encore TEUCO.
Pour la première fois cette année, de nouveaux lieux d’exposition ouvriront leurs portes en parallèle de l’événement pour faire découvrir aux visiteurs des animations ou des expositions temporaires venant renforcer le contenu de la manifestation. Cette nouvelle initiative, véritable extension des Designer’s Days, souligne la volonté de l’Association de s’ouvrir à d’autres univers proches et complémentaires, et d’impliquer ainsi tous les acteurs de la profession.

Jalonneront ce parcours « off » :

- l’agence Desgrippes Gobé,
- le nouvel espace Modem présentant une double exposition des Sismo : « Matières haute performance et Matière grise » et « Inventaire simple et créatif des créations des Sismo » ;
- le show-room des Pianos Pleyel dévoilant un piano à queue signé Andrée Putman ;
- l’ENSCI –Ecole nationale supérieure de création industrielle- accueillant un parcours sensoriel imaginé par Thema Design révélera les réalisations de personnalités auxquelles a été demandé d’associer un matériau innovant et/ou une couleur à un univers spécifique, sous la direction artistique d’Alexis Tricoire ,
- l’agence Wilmotte & Industries.

Chaque année, les Designer’s Days explorent une nouvelle thématique.
Les membres de l’Association ayant choisi de se recentrer sur leurs métiers et leurs savoir-faire, le fil rouge de cette nouvelle édition sera « Matière, Couleur ».

«Matière, Couleur »…De la lumière naît la couleur. Avec la complicité de la lumière sans laquelle ni l’une ni l’autre ne sauraient exister, la matière se joue de la couleur quand la couleur s’inspire de la matière elle même…Elles se subliment mutuellement au gré de leurs supports, jumelles indissociables de la création. Le design, point d’orgue de ces deux complices, exprime avec éclat les valeurs de l’art de vivre contemporain et l’imagination des designers…
Richesse du parcours, diversité de l’itinéraire, découverte des designers, d’une marque, d’une entité ou d’une société, les matériaux se prêtent à de nombreuses écritures et racontent une histoire différente à chaque fois. Découvrir les techniques, rares et secrètes, employées pour leur donner vie peut alors devenir un moment exceptionnel pour le non initié et surprendre le professionnel.


Le calendrier :

Jeudi 12 juin : cocktail d’inauguration dans chaque lieu d’exposition sur la Rive Droite
Vendredi 13 juin : cocktail d’inauguration dans chaque lieu d’exposition sur la Rive Gauche
Lundi 16 juin dans la matinée : table ronde interactive en partenariat avec le Comité Français de la Couleur animé par Chantal Hamaide/ Directrice d’Intramuros intitulée :
CHROMO-MATERIALITÉ
“Matière de couleurs et couleur de matières dans le design et l’architecture”


Les scénographies proposées…

Artcurial invite l’éditeur Edra - Scénographie : Massimo Morozzi.
Exposition « Matière à Odyssée » chez ARTELANO – Scénographie : François Delclaux.
BACCARAT donne carte blanche à Moati et Rivière.
A découvrir chez B’BATH, « Design non è arte » - Scénographie : Claudio La Viola.
« Il n’y a que l’émail qui m’aille ! » chez Bernardaud.
« Fractal Flowers et Ultra Natures » - Scénographie : Miguel Chevalier» chez Boffi Bains Paris.
« D’une matière, à l’autre, comment les matériaux peuvent inspirer l’alimentation ? » pensé par Marc Brétillot pour BOFFI STUDIO PARIS.
Alexandra Lacroix interprète « Quand la lumière se met à réfléchir, la matière pense à la couleur » pour bulthaup étoile.
Chez Cassina « Much a like different skin » - Scénographie : Arik Levy.
« Le Rouge et l'Argent » - Scénographie : Mathilde Brétillot pour CHRISTOFLE.
COR - INTERLÜBKE invite le visiteur à suivre le « Fil rouge » dans une scénographie d’Helen Biermann et de Catherine Benmoha.
« See it, touch it » - Scénographie : François Rénier pour ÉLITIS.
« Couleur, Matière » sont mises en avant par Mauro Lipparini pour FIRST TIME.
« Métamatière et Métacouleur », une scénographie signée Claudio Colucci pour FORUM.
Christophe Pillet intervient chez GAGGENAU.
I GUZZINI présente « Apparence trompeuse », une installation textile de Luc Druez -Scénographie : Michèle Chauvel.
Exposition « Plastique fantastique » - Scénographie Ferruccio Laviani chez KARTELL.
« Knoll Marble », une scénographie de Pierre Gonalons et Emmanuel Bossuet pour KNOLL.
KVADRAT fait appel à Alfredo Häberli alors que Nelly Rodi et Philippe Boisselier proposent « Tech & Design » au LAFAYETTE MAISON.
La MANUFACTURE NATIONALE DE SEVRES invite Andrea Branzi.
Chez MAXALTO, « Rossornement » - Scénographie : Sam Baron.
A voir chez MOLTENI, « Feel - Percevoir le design » - Scénographie : Nicola Gallizia.
« Poltrona Frau Kinetic » - Scénographie : François Russo pour POLTRONA FRAU.
RIMADESIO – Scénographie non communiquée.
Morgane Le Gall signe la scénographie de SAAZS, « Light Prose ».
« Découpages » chez SILTEC - Scénographie : Franco Poli.
Nipa Doshi et Jonathan Levien racontent « Mythe et matière » chez SILVERA.
Matières mates, brutes et minérales s’opposent au cristal dans « Contrastes » chez SWAROVSKI.
La « Fibre sensible » est exprimée par Gilles Belley pour TECTONA.
Ron Arad et Jean-Michel Wilmotte créent « Matériaux et formes innovantes » chez Teuco.
Fred Lambert et Michelle Gubser révèlent « Perspectives secrètes : la couleur est matière et la matière virtuelle... » chez USM.
Enfin, Hilton Mc Connico dévoile « Le Royaume des Murènes » chez Veronese.