2.7.08

Bocuse d'Or : Un championnat d’Europe chasse l’autre…

L’Euro de football vient de se terminer, aussitôt ce championnat fini, un autre prend le relais. Le Bocuse d’Or Europe consacrera les 1er et 2 juillet prochains le meilleur cuisinier du continent berceau de la cuisine. 20 chefs venus des coins d’Europe s’affronteront sous les banderoles de leurs supporters venus les encourager. Qui sera le premier champion d’Europe de cuisine ? Quels pays gagneront leur ticket pour la grande finale mondiale en janvier 2009 : le Bocuse d’Or ?

20 chefs dans les starting blocks
20 chefs vivent actuellement leurs derniers jours de préparation pour tenter de remporter le titre de champion d’Europe. Outre leur brillante victoire et leur nouveau titre, les douze candidats en tête du Bocuse d’Or Europe remporteront automatiquement une place pour le Bocuse d’Or. Cette compétition d’envergure internationale permet tous les deux ans à 24 cuisiniers du monde entier de mesurer leur talent dans une arène gastronomique animée par les hourras du public. Suivi par les télévisions, relayé par la presse, ce concours unique est devenu un évènement culinaire exceptionnel à travers le monde. Pdt sirha

Stavanger, un lieu unique pour un évènement de taille
La Norvège tient une place importante dans l’histoire du Bocuse d’Or en effet, c’est un des pays les plus dynamiques et les plus représentés dans le palmarès. Trois Bocuse d’Or, deux Bocuse d’Argent et un Bocuse de Bronze sont ainsi détenus par des cuisiniers norvégiens. Pour accueillir le premier Bocuse d’Or Europe, le comité international d’organisation a ainsi choisi la ville de Stavanger.
Située près des fjords, cette charmante ville en bois reçoit, en même temps que le Bocuse d’Or Europe, le salon « Buffet », consacré à la restauration. De plus, pour 2008, Stavanger a été nommée capitale européenne de la culture.

Zoom sur Philippe Mille, le candidat français
Philippe Mille a gagné en avril dernier sa place pour représenter la France aux concours Bocuse d’Or. Ce jeune chef de 34 ans est le Chef adjoint de l’Hôtel Le Meurice à Paris où officie notamment Yannick Alléno (Bocuse d’Argent 1999). Depuis que Yannick Alléno a présenté le Bocuse d’Or, Philippe a toujours voulu le faire à son tour. « C'est LA référence dans le métier, avec le Concours de MOF. » Pour cela, il s'entraîne entre les services et pendant les week-ends. « Je ne m'arrête jamais ! Derrière lui, toute la brigade du Meurice l’accompagne dans cet entraînement. « Je reçois aussi le soutien de mes anciens chefs, mais Yannick Alléno demeure mon coach principal. »

www.bocusedor.com/europe