22.10.08

ARENKHA : A LA CONQUETE DU MARCHE FRANCAIS DE LA SAURISSERIE


A l’approche des fêtes de fin d’année, la société espagnole Pescaviar modernise son produit phare, Arënkha, en le dotant d’un nouveau packaging moderne et attractif. Référencé dans plus de 35 pays à travers le monde, cet ingrédient inédit et innovant à base de perles de hareng, permet une utilisation à la fois simple et rapide, à froid comme à chaud. Plébiscité sur le circuit CHR, Pescaviar souhaite aujourd’hui renforcer sa présence en GMS.


UN PRODUIT UNIQUE AU MONDE

Inédites et fabriquées selon une recette garantie 100% qualité et savoir-faire, les perles Arënkha dévoilent le hareng sous un autre jour et viennent bouleverser les modes de consommation sur le marché des produits de la mer. Non seulement, elles éveillent et stimulent le palais en lui offrant des saveurs et une texture nouvelles, mais leur utilisation versatile permet aussi de créer un éventail de recettes quasi infinies.
Des qualités qui ont très vite séduit les professionnels de la restauration et que Pescaviar souhaite mettre en avant afin de conquérir le circuit GMS en France.


A. UN PROCESSUS DE FABRICATION QUALITATIF
Arënkha est un produit fabriqué à partir de harengs sauvages et d’ingrédients 100 % naturels, selon la technique dite de micronisation ou spherisation. Un processus de fabrication permettant d’obtenir de petites perles noires et brillantes, exempts de tout arôme artificiel ou conservateur.


Des harengs soigneusement sélectionnés

Pêchés en mer du Nord, aux abords de la Norvège, dans une eau naturellement moins polluée que la mer baltique, les harengs Arënkha sont sélectionnés parmi les plus belles espèces. Ils sont ensuite immédiatement expédiés en Hollande afin de garantir une fraîcheur optimale, où ils
subissent la phase de fumage grâce à un mélange de bois particulièrement original. Cette technique permet une déshydration quasi-complète du hareng et vient délicatement relever les filets pour n’en garder que les arômes les plus fins.


C’est à partir de ces filets, la partie noble du hareng, que Pescaviar procède à l’étape supérieure de transformation appelée micronisation, dans leur usine de Murcie en Espagne. Ce processus réduit les filets en microparticules.


Elles sont ensuite assaisonnées avec des ingrédients naturels (sel, jus de citron) et colorées à l’encre de seiche afin de leur donner leur couleur précieuse gris noir.


Des ingrédients naturels
Les perles Arënkha sont colorées avec de l’encre de seiche : une particularité sur le marché de la saurisserie où les oeufs de lump et autres produits de substitution sont colorés avec de l’E153, un colorant alimentaire noir à base de charbon (et d’ailleurs interdit aux Etats Unis dans l’industrie).


Arënkha ne nécessite aucun ajout d’arôme artificiel ou exhausteur de goût grâce à son pourcentage élevé et qualitatif en hareng délicatement fumé entrant dans sa composition (40%). Les valeurs nutritionnelles du hareng, particulièrement intéressantes, et la richesse en protéines
sont alors préservées.


Des contrôles stricts
Pescaviar met tout en oeuvre afin de garantir la qualité irréprochable de ses produits, notamment Arënkha. L’ensemble de sa production est soumise à des contrôles stricts et réguliers grâce à des dispositifs performants.
Pescaviar bénéficie de l’ensemble des certifications ISO, BRC (British Retail Consortium) et EFSIS et applique la méthode HACPP à toute sa chaîne de production.


B. UN INGREDIENT INEDIT
De par sa fabrication, sa composition mais aussi son utilisation, Arënkha se positionne comme un produit totalement inédit et innovant.
En effet, sa très bonne résistance à la chaleur permet une versatilité d’utilisation quasi infinie, alors que la plupart des produit sur ce marché ne peuvent être utilisés qu’à froid.
Utilisées classiquement sur un blini, à l’apéritif ou en salade, les perles de hareng Arënkha se révèlent être aussi une excellente aide culinaire dans les plats cuisinés où elles apportent leur incomparable saveur de noisette grillée.
Les grands chefs espagnols ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en devenant très vite des inconditionnels d’Arënkha. Et cela a fait des émules dans le monde entier, notamment depuis que la gastronomie s’intéresse au Fooding, une cuisine dans laquelle les frontières disparaissent,
les normes s’élargissent et où l’on laisse place à l’émotion avant tout (contraction de food, nourriture, et de feeling, sentiment). Les chefs ne rechignent plus à délaisser les standards de la gastronomie pour travailler des produits novateurs et originaux.


Le Four Season’s et le Marriott au Canada, le Hilton à Hong-Kong, les One and Only Resorts sur l’Ile Maurice sont ainsi de fréquents utilisateurs d’Arënkha.
En France, le goût fumé et subtil, peu salé et peu poissonneux et l’arôme de noisette des perles de hareng ont également inspiré les chefs Gilles Choukroun ou Jerôme Banctel dans de nombreuses recettes.

C. UN NOUVEAU PACKAGING SUR LE CIRCUIT GMS EN FRANCE
Plus qualitatif que les oeufs de lump ou autres produits de substitution et ayant l’aspect du caviar, Arënkha occupe une place unique sur le marché de la saurisserie.
C’est avec cette nouvelle offre que Pescaviar souhaite s’imposer en GMS après avoir conquis de nombreux clients internationaux tels que Selfridges ou Harrods en Grande-Bretagne, Whole Foods, Wegmans, d’Agostinos, Fairway et Fox & Obel aux Etats-Unis, Delhaize en Belgique, Pusateris au Canada, Carrefour en Chine, Cold Storage à Singapour, AB Vasilopoulos en Grèce ou VP Market en Lituanie.
En France, Lafayette Gourmet, La Grande Epicerie et Leclerc ont déjà fait confiance au produit, notamment à l'occasion des fêtes de fin d'année.
C’est d’ailleurs pour traduire ce positionnement unique et se démarquer des autres produits disponibles en saurisserie que Pescaviar offre à Arënkha un tout nouveau packaging, l’objectif étant de séduire les consommateurs prêts à faire de nouvelles expériences culinaires tout en
veillant à manger sainement.
Le packaging a toujours été une source de différenciation. Pescaviar l’a compris et a décidé d’offrir à Arënkha, un packaging moderne, épuré et surtout raffiné afin de gagner en visibilité dans les linéaires.
Aux couleurs noires et or, son nouveau conditionnement se veut à la fois chic et pratique.

D. LE HARENG, UN PRODUIT SAIN AU SERVICE DE LA SANTÉ DU CONSOMMATEUR
Selon un sondage Ifop/Danone, 85 % des Français font attention à leur alimentation, dans l’optique d’une meilleure santé. Naturellement riche en vitamines A, B, et D, en sélénium, en phosphore et bien entendu en oméga-3, le hareng s’inscrit dans la cadre d’une alimentation
saine et équilibrée. D’ailleurs, l’impact de la consommation de poissons gras comme le hareng sur la diminution du risque de maladies cardiovasculaires fait maintenant l’unanimité auprès des chercheurs. Des études ont également démontré que les gens consommant ce type de poisson présentaient moins de cas de dépression et moins de risque d’être atteints de la maladie d’Alzheimer.
Finalement, d’autres études ont observé un lien entre la consommation de poissons gras et la diminution de l’incidence de l’arthrite. D’ailleurs, l'American Heart Association (AHA) recommande aux adultes de consommer au moins deux repas de poisson par semaine, principalement les poissons gras, afin de profiter de leurs effets sur la santé.

A. FICHE SOCIÉTÉ PESCAVIAR
Nom Pescaviar
PDG René Lemée
Directrice des exports Rekha Ana Irissari
Effectifs 15 à 25 employés selon la période (boom de noël)
Date de création 1997
Chiffre d’affaires 2007 3 239 363,87 euros
Siège social Madrid
Site de production Murcia dans le sud-est de l’Espagne
Gamme de produits 5, tous basés sur le principe de la micronisation
Distributeur France PH Trading
Capacité de production 1 500 kg par jour
Marchés principaux
· France (38,5%)
· Belgique ( 11,6 % )
· Etats-Unis (8,5%°)
· Royaume-Uni (8,4%°)
· Japon (6,8%)

B. FICHE TECHNIQUE
INGREDIENTS
Eau, Hareng Fumé (40 %), Sel, Amidon de maïs, Jus de citron, Encre de calamar, Correcteur d’acidité (acide citrique), Épices, Stabilisant (gomme xanthane).
CARACTÉRISTIQUES PHYSICO - CHIMIQUES
VALEUR CALORIQUE 99 kcal/100 g
VALEUR CALORIQUE 414 kjul/100 g
PROTÉINES (brutes) - Méthode Kjeldahl 2.8 %
GLUCIDES INSOLUBLES 3.3 %
GLUCIDES SOLUBLES 1.8 %
CHOLESTÉROL – Méthode Boehringer Mannheim 136 mg/kg
LIPIDES (brutes) 7.5 %
CARACTÉRISTIQUES MICROBIOLOGIQUES
Respect des paramètres microbiologiques indiqués dans la législation en vigueur
(Ordre du 2 août 1991):
Aérobies mésophiles <>

INFORMATIONS PRATIQUES
Conditionné dans des verrines de 55g ou 120g
Prix de vente conseillé :
4.95 euros pour 55g et 8.95 euros pour 120g
DLC : 18 mois
En vente : au Lafayette Gourmet, à La Grande Epicerie et Leclerc


C. L’AVIS DES CHEFS

JEROME BANCTEL, chef
Le chef Jérôme Banctel a expérimenté Arënkha sous un aspect travaillé pour donner une coloration à un produit, pour donner un goût iodé à une préparation et pour donner un goût de
fumé aux mets qu’il met en scène.


TARAMA DE LANGOUSTINE , COPEAUX D’AVOCAT, ARËNKHA ET HUILE D’AMANDON DE PRUNEAU


POUR 4 PERSONNES


100g de langoustines crues (ou crevettes ou gambas)
170g d’Arënkha
20 cl d’Huile d’olive
300g de crème fraîche
200g d’avocats + 2 avocats entiers
1 citron
Huile d’amandon de pruneau (ou de l’huile d’amande)


Mixer les langoustines avec 70g d’Arënkha et 20g d’huile d’olive

Passer la préparation au tamis et ajoutée 100 grammes de crème battue
Mixer ensuite la chair de 200g d’avocats avec le jus d’un citron
Y incorporer 200g de crème battue.
Tailler des disques d’avocats
Dresser dans un verre ou une assiette creuse par couches, d’abord la préparation à base de langoustine, les disques d’avocats et enfin la préparation à base d’avocat

Décorer avec les perles de hareng Arënkha.

GILLES CHOUKROUN, chef, restaurateur, étoilé Michelin
« Ce qui m’intéresse chez Arënkha c’est l’impression iodée, qui rappelle bien sûr la mer. On est évidemment dans un goût d’oeuf de poisson et en même temps la puissance n’est pas trop forte et le produit n’est pas trop salé. L’équilibre est vraiment très bon. J’aime beaucoup la finesse du
produit : tout reste subtil. La texture présente une légère résistance sous la dent, et en même
temps un coeur fondant. En fait, je trouve que c’est un produit complet, fin et équilibré. »