9.12.08

CASA LUCA

Il n’y a certainement aujourd’hui rien de plus délicat que d’ouvrir un restaurant italien à Paris tant le genre est usé d’avoir abusé. Pour beaucoup, la cuisine transalpine serait cette jolie fille que l’on imagine facile, nature, tournée vers l’antique, le soleil, la mer et l’olivier. Une cuisine qui n’aurait rien à cacher, ivre de sens, cambrée dans les plaisirs, nue sous l’étoffe, ouverte à toutes les bouches. Elle nous renverse, nous perce, nous lancine parce qu’elle cultive cet irrésistible instinct du bonheur. Rien qu’à énoncer ses plats, les lèvres s’arrondissent déjà. Faites le test ! Dites linguine, taglioni, piccatta et la langue s’affole soudain dans un déluge de voyelles. Avec elle, on a ce sentiment d’une cuisine qui embrasse.

En osant une nouvelle adresse, à deux pas de l’Arc de Triomphe, CASA LUCA a donc voulu ramener l’Italie au cœur de Paris. Appelons cela l’italianité. Une Italie sincère, vivante, sans autre ambition qu’une Italie d’évidence déployée dans les manières d’une trattoria glamoureuse griffée par le décorateur Pierre-Yves Rochon. CASA LUCA, c’est une Italie prodigue à faire le carpaccio comme à Venise et le risotto en 18 minutes comme il se doit, propice à servir la tomate sincèrement sicilienne, l’huile d’olive des Pouilles, la burrata gonflée de fraîcheur, la pasta maison et le parme de 24 mois. Une Italie de chaque instant. Italie du matin le temps d’un espresso avalé serré au comptoir des rendez-vous et Italie du midi avec la pizza « elegante », le vitello tonato, les antipasti ou les penne al pomodoro. Italie d’aperitivo lorsque, vers 18 heures, au moelleux du bar, quelques tranches de charcuteries fines ajoutent au charme d’un cocktail Napoli-Napoli et Italie du soir craquante comme frittura di calamari, sensuelle comme gnocchi, soyeuse comme saltimbocca. Plus loin encore, une Italie du week-end brunchant autour d’un buffet ébouriffant. Une Italie enfin d’Italiens emballée par deux figures mythiques acquis à la cause : Giovanni Perrone, ancien du Viaggio de retour aux fourneaux assisté, côté salle, d’Enzo, fraîchement installé dans la capitale après des années passées à orchestrer le restaurant du cultissime Stadler Hotel à Rome.



CASA LUCA, juste une adresse prête à faire claquer tout le talent de la Botte à Paris.


82, avenue Marceau - 75008 Paris - Tel : 01 47 20 20 40
www.casaluca.fr