11.2.09

CLOS DE VOUGEOT 2006 - DOMAINE MEO-CAMUZET


Le Clos de Vougeot exprime parfaitement le savoir faire et le style du Domaine Méo-Camuzet tout en élégance et en longueur.

Le Clos de Vougeot de Méo-Camuzet s’étend sur une parcelle de 3 ha d’un seul tenant, située en haut de l’appellation et au pied du Château. Les vignes bénéficient d’un sol à la structure équilibrée mais peu profond (40 cm de terre) où les racines doivent se faufiler à travers les roches délitées.
Jusqu’où vont-elles dans la partie plantée en 1920, qui représente environ un tiers de la parcelle ? On ne peut là qu’exercer son imagination. Un autre tiers a atteint son âge adulte puisque les vignes ont été plantées dans les années 60, le reste ayant entre 20 et 30 ans.
Le Clos Vougeot est un vin toujours mûr, dont la finesse de texture est acquise. La vinification est plus extractive que la moyenne pour obtenir un peu plus de longueur.
Ce vin réagit bien au fût neuf, particulièrement au bois de Tronçais. Il donne assez vite le ton du millésime mais nécessite un élevage qui en fasse ressortir la profondeur. La complexité inhérente à ce Grand Cru est assez vite palpable. Ce vin peut se boire jeune mais sa longévité surprend.
2006, fût un millésime délicat. Selon Jean-Nicolas Méo :

« Rarement l’image d’un millésime aura été aussi différente de la réalité. 2006 n’est en effet pas le millésime un peu léger et manquant de maturité que l’on aura volontiers décrit.
La vendange a eu lieu tard car l’été n’ayant pas été très beau, les raisins ont eu besoin de quelques jours de plus en septembre pour mûrir. Mais ils étaient bien sucrés ! Et leur équilibre général, comme leur état sanitaire, tout à fait satisfaisant.
A l’arrivée le millésime 2006 n’est pas loin des grands millésimes classiques de ces vingt dernières années : 1990,1999, 2002 et 2003. La comparaison paraîtra peut-être présomptueuse mais c’est la seule qui vaille, la couleur, l’étoffe, la structure, la longueur de ces 2006 se mesurent aux meilleurs. Les petits rendements y sont certainement pour quelque chose comme le travail déployé à la vigne et au moment des vendanges. »

D’une grande maturité, consacrée par un degré alcoolique naturel élevé (entre 13,5 et 14°), le Clos Vougeot 2006 se distingue également par sa finesse. Le nez est expressif et laisse entrevoir des notes fruitées (d’abord agrumes, puis cerise, puis cassis) et sucrées (vanille, réglisse) dues à la maturité et à l’élevage en fûts neufs.
La bouche est plus retenue, avec une attaque fine, l’amplitude venant dans un second temps, et une finale à la fois élégante et longue.
Le vin est fidèle à son terroir par son élégance mais aussi sa structure. Il est également bien typique du millésime par son équilibre et son absence de dureté (attention à ne pas le boire trop frais cependant).
Il laisse cependant l’impression d’être encore sur la réserve, une garde d’au moins 5 ans lui ferait le plus grand bien. Quoi de plus normal pour un grand cru ? »

Le Clos de Vougeot du Domaine Méo-Camuzet 2006 est en vente au prix public moyen de 120 €.