29.4.09

Sauvegarder le patrimoine vegetal et le faire connaitre au public

L’Institut Jardiland sous l’égide de Louis Albert de Broglie enrichie sa collection de tomates « anciennes » issues du Conservatoire de la Tomate, agréé par le CCVS. Une démarche qui s’inscrit dans la volonté de préserver la biodiversité et de transmettre aux jeunes générations les richesses végétales historiques. Cette année mise à l’honneur de variétés sélectionnées pour l’originalité de leurs couleurs.

Des tomates joyeuses et gourmandes, dédiées aux gastronomes curieux

Quatre variétés extrêmement appréciées, qui séduisent le regard par leurs coloris insolites et les gourmets par les leurs saveurs parfumées.
Incroyables nuances, plaisir des yeux et des papilles, « Ananas », « Evergreen », « Rose de Berne » ou « Purple Calabash » chacune de ces tomates présentent une saveur particulière, sucrée ou salée, plus ou moins acide, avec lesquelles les variations culinaires sont infinies.

Ananas
Très gros fruit charnu avec très peu de graines, cette tomate pèse entre 250g et 500g et peu atteindre 1kg ! Sa chair est ferme, dense, juteuse, sucrée, très parfumée ressemblant à celle de l’ananas, allant du jaune vers un orangé veiné de rouge. Sa saveur excellente, légèrement acidulée ravie les palais. Un fruit à couper en deux dans le sens de la largeur pour impressionner les convives… rehaussé d’un filet d’huile d’olive et un peu de fleur de sel pour en révéler le meilleur.





Evergreen

Reconnaissable à sa couleur bien affirmée oscillant entre le vert franc au vert ambré. Son goût est excellent, fin et fruité à tendance sucrée. Sa chair couleur émeraude est un ravissement pour les yeux. Sa fermeté fait d’elle la complice parfait pour les salades et une garde en conserve. Une qualité remarquée pour se laisse confire.

Purple Calabash
Cette tomate a une forme superbe, très côtelée. De couleur pourpre sombre allant du rose-violet au chocolat à maturité elle fait impression ! Sa saveur est particulièrement douce et parfumée, concentrée et fruitée, de très bonne qualité. En cuisine, elle émerveille en salade, jus, soupes froides et chaudes.

Rose de Berne
Caractérisée par sa couleur rose à rose-rouge, cette variété produit beaucoup. Sa saveur légèrement sucrée est exceptionnelle. Juteuse, parfumée, elle a le goût de la tomate retrouvée ! Idéale en jus à la provençale, ou en salade pour en apprécier toute sa saveur.
Les conseils des Experts Jardiland

Afin que les tomates révèlent leurs plus belles couleurs

- veiller à ce que l’exposition soit ensoleillée, chaleur et soleil influent très vite sur la maturation des fruits, qui prennent alors leurs teintes et leurs saveurs
Optimiser le dispositif :
- en cultivant les tomates sous serre ou châssis de manière à avoir de la chaleur plus tôt et plus tard en journée
- en disposant du papier aluminium au pied de la tomate qui réfléchira les rayons du soleil sur les fruits
- en supprimant les feuilles qui masquent les fruits pour les exposer plus directement au soleil (opération à réserver uniquement en fin de saison lorsque la plante est totalement développée pour finir de faire mûrir les derniers fruits)
- en ôtant des tomates (surtout en fin de saison) lorsqu’elles sont trop nombreuses et que l’ensoleillement est réduit. Cela maximisera les efforts de la plante pour faire mûrir les fruits sélectionnés.
- en enlevant les pousses latérales qui se développent pour éviter qu’elles ne prennent des réserves sur la plante


Afin de favoriser la meilleure culture

Type de sol : frais, sain, riche et bien ameubli
Situation : ensoleillée
Plantation : d’avril à juin, tous les 50 cm sur des rangs espacés entre eux de 70 cm.
Tuteurer, tailler en prenant le soin d’enlever les gourmands (pousses latérales)
Récolte : à partir de la mi-juin, laisser mûrir sur le pied pour une meilleure qualité gustative.
Arrosage : de préférence le soir ou le matin (pour éviter l’évaporation). Apporter l’eau au pied de chaque plant, à l’aide d’un arrosoir (1/4 d’arrosoir environ 3L par pied, tous les jours en été). Eviter l’aspersion pour ne pas mouiller le feuillage, ainsi les fleurs et les fruits resteront sains.
Astuces en + : cultiver ces variétés près du basilic ou des œillets d’Inde permet de repousser plusieurs parasites (pucerons, nématodes…).
Un judicieux paillage du sol limite le développement des « mauvaises herbes » et conserve la terre aérée et fraîche ce qui a pour avantage de réduire les arrosages. Pour les moins courageux, un système d’irrigation localisée style ‘goutte à goutte’ est conseillé.

A retrouver :

Institut Jardiland : www.jardiland.com
à partir de 2,95 Euros le godet de 8 cm – Issus de l’agriculture biologique

Au Domaine de la Bourdaisière
A déguster au cœur du potager
- 12 et 13 septembre 2009 « Festival de la Tomate »
37270 Montlouis sur Loire - Tél. 02 47 45 16 31

Crédit photo : © Marc Dantan – Institut Jardiland