17.9.09

Bollinger, La Grande Année 2000 : de l’Excellence à l’Exception


La Grande Année de Bollinger est bien plus qu’un simple millésime
C’est l’interprétation d’une vendange dont les caractéristiques méritent d’être mises en exergue, et permettent l’élaboration d’un vin digne de poursuivre la lignée des grands millésimes de prestige de la Maison.
Lors de ces années particulières, une fois vinifiés les raisins provenant de Grands et Premiers Crus, l’assemblage révèle une belle harmonie qui donne corps à l’intuition née dès la vendange.
La Grande Année développe une vinosité majestueuse, des arômes intenses, riches et complexes, auxquels chaque millésime apporte sa ponctuation singulière.
La dégustation d’un flacon de La Grande Année représentera pour tout connaisseur de vin une expérience rare et mémorable.

Un assemblage exclusif de Grands et Premiers Crus
16 crus sont entrés dans la composition de l’assemblage de La Grande Année 2000 dont 76% de Grands Crus et 24% de Premiers Crus.
L’assemblage de La Grande Année 2000 est composé de 63% de Pinot Noir et 37% de Chardonnay.

La Vendange 2000
L’année viticole s’est caractérisée par les faits suivants :
• Un hiver doux
• Un printemps très favorable aux parasites de la vigne : mildiou et vers de la grappe
• Des orages de grêle sur plus de 10.000 hectares soit le 1/3 de l’Aire d’Appellation.
• Des pluies abondantes entrecoupées de soleil donnant lieu à une croissance exceptionnelle de la
vigne jusque pendant la vendange.
• Celle-ci a débuté le 11 septembre dans le Sud de l’Aube et le 20 septembre à Aÿ, et s’est terminée le 10 octobre pour l’ensemble de la Champagne.
• Le rendement moyen à la vendange a été de 12.460 kg/ha
• Le degré moyen pour Bollinger a atteint 10.1°, pour une acidité de 7.4g/l.

La vinification
La vinification de La Grande Année se fait en petits fûts de chêne anciens afin de ne conférer aux
vins ni goût de bois ni tanin, pour que s’expriment aux mieux leur complexité aromatique et leur
potentiel de vieillissement.
Il faut pour cela à l’origine, des vins d’une qualité exceptionnelle : c’est pourquoi les raisins
entrant dans l’élaboration des millésimes de La Grande Année proviennent à 100% de Grands et
Premiers Crus. Après la mise en bouteille, la prise de mousse et la lente maturation en cave
s’effectuent sous bouchage liège afin de les protéger au mieux de l’oxydation et de préserver
ainsi la fraîcheur des vins, le bouquet et la netteté de leurs arômes. Le mûrissement sur lies
dure au moins 6 ans et parfois davantage.
Après remuage et dégorgement manuels, La Grande Année bénéficie d’un dosage faible (de 7 à 9 g/l) puis repose encore trois mois au moins en cave avant expédition, le temps de permettre au vin d’assimiler la liqueur d’expédition et de retrouver son équilibre.
Ces partis pris de vinification, rares en Champagne, signent à la fois le style Bollinger et une exigence absolue de respect et de qualité des raisins et des vins.

Service du vin
Afin d’en apprécier toutes les finesses, il est conseillé de servir La Grande Année de Bollinger à environ 10°C voire plus, de façon à permettre le plein épanouissement des arômes.
Bollinger La Grande Année 2000 est en vente chez tous les bons cavistes au prix public moyen de 100 €.