7.10.09

Les cours de cuisine du Prince Jardinier

Des cours d’art culinaire à la française.
Viking, spécialiste de l’électroménager haut de gamme,
partenaire du Château de La Bourdaisière.

Château de La Bourdaisière
37270 Montlouis-sur-Loire



Se réapproprier la nature et les jardins : voilà le défi que s’est lancé le Prince Louis Albert de Broglie.
Après avoir accueilli le Conservatoire de la Tomate, le Château de La Bourdaisière proposera dès septembre des cours de cuisine dont les sources d’inspiration ne sont autres que le potager et le terroir, de quoi faire voyager les participants le temps d’une journée au cœur de la tradition culinaire française...
Comble du plaisir, les participants pourront cuisiner sur du matériel signé Viking, spécialiste de l’électroménager haut de gamme, qui propose depuis près de 30 ans des équipements pour la maison, aux performances dignes des professionnels.

Découvertes culinaires au Château de La Bourdaisière
Le Prince Louis Albert de Broglie a dédié son Château de La Bourdaisière, au cœur de la Vallée de la Loire, classée au patrimoine mondial de l’humanité, à l’art de vivre autour des jardins. Connu également sous le nom de « Prince Jardinier », il a créé le Conservatoire de la Tomate qui regroupe aujourd’hui plus de 630 variétés, ainsi qu’un jardin d’herbes aromatiques. Au printemps 2009, un jardin de dahlias présentant plus de 100 sortes différentes a également vu le jour.
Les projets « verts » de Louis Albert de Broglie ne s’arrêtent pas là. Dès l’automne 2009, l’art de vivre autour des jardins transportera les visiteurs dans l’univers culinaire. Des cours de cuisine, directement inspirés des légumes du potager du château, permettront de découvrir une autre facette de l’art de vivre à la française.
Louis Albert de Broglie a choisi Viking pour équiper l’ensemble de ces nouveaux espaces culinaires. Cette marque, spécialiste de l’électroménager haut de gamme, est destinée aux amoureux de cuisine désireux d’obtenir chez eux des performances dignes des appareils utilisés par les chefs.

Les menus de ces cours sont élaborés en fonction des saisons. Le Château de La Bourdaisière expose à travers cette nouvelle « école » le lien étroit entre la gastronomie française et le terroir qui la compose. Son potager et les producteurs locaux offrent toutes les ressources nécessaires pour réaliser les menus et laisser libre court à son inspiration.
Les cours de cuisine, donnés par petits groupes, sont animés par le chef Randall Price qui transmettra à ses élèves les nombreux secrets de la cuisine française. Des recettes traditionnelles de la culture gastronomique française seront au programme : soufflé au camembert, potage au potiron et champignons sauvages, filet de bœuf en sanglier, gigot de lotte, roulade au chocolat ou encore la fameuse tarte tatin.
La leçon débutera dans le potager. Chaque participant aura le plaisir d’y cueillir tous les légumes dont il aura besoin pour cuisiner. L’occasion ainsi de se réapproprier les légumes frais mais également les saisons... Un barbecue Viking a été installé au cœur du potager pour cuisiner au plus près de la nature.
La seconde étape se déroulera dans les anciennes écuries du château où une véritable cuisine a été aménagée autour du fameux piano de cuisson Viking. Son originalité : être composé d’un entablement wok, pour une cuisine facile et diététique, qui permet de conserver toutes les saveurs et les bienfaits nutritionnels des aliments. Four vapeur, électrique, tiroir étuve pour conserver les plats au chaud... tout a été prévu pour offrir aux participants du matériel de qualité, performant et simple d’utilisation.
Une fois le menu préparé, chacun dégustera son repas dans ce cadre hors du temps... Cette journée, qui aura mis tous les sens en éveil, se terminera autour d’une coupe de champagne. Chacun repartira avec les recettes réalisées au cours de la journée.
D’une saison à l’autre, le Château de La Bourdaisière offre différentes thématiques autour de la gastronomie, telles que « Récolte d’Automne, « Foie Gras et Truffes »…
Certains programmes peuvent se dérouler sur plusieurs jours combinant cours de cuisine et visites. Le Château de La Bourdaisière est en effet le point de départ idéal pour découvrir la région de la Loire.



Louis Albert de Broglie, Prince Jardinier
Le parcours de Louis Albert de Broglie est intimement lié au Château de La Bourdaisière, qu’il rachète avec son frère en 1992. Après une carrière dans la banque et quelques années passées en Inde, ce véritable prince a eu une révélation en se promenant dans le potager. Il comprend que son destin est lié à cette terre, source exceptionnelle de richesses et de bonheurs qui lui ouvre les yeux sur la nécessité de s’engager pour la protection de la nature.
Ses objectifs ? Refaire de cette terre qu’il aime tant un lieu dédié à l’art de vivre, créer et développer de nouveaux jardins thématiques et surtout faire du Château un exemple de restauration et d’habitat écologique.
Louis Albert de Broglie est également propriétaire de la Maison Deyrolle, société de pédagogie de tout ce qui a trait à l’observation de la nature et de l’explication des enjeux du développement durable à travers les nouvelles planches Deyrolle pour l’Avenir.

Il était une fois Viking…
Dans les années 1980, au cœur du Mississipi, à Greenwood, Fred Carl, un entrepreneur en construction décide de se faire bâtir une nouvelle maison. Son épouse souhaite que la cuisine soit un lieu d’excellence, équipée d’un fourneau puissant, adapté à ses besoins et qui lui rappelle ceux de ses Cette passion de la cuisine est l’héritage de la présence française pendant des centaines d’années dans cette partie des États-Unis. Cette région dispose d’une vraie culture de la gastronomie et du « bien-manger ». Ce type de matériel n’existant pas sur le marché, Fred Carl se renseigne auprès d’un fabricant de fourneaux destinés aux professionnels et lui soumet la demande de sa femme. Ensemble, ils vont créer le premier fourneau doté de performances professionnelles et adapté aux besoins de la cuisine domestique. L’idée de Viking est née !
Le nom de l’entreprise, emprunté à l’histoire, symbolise la puissance et la performance sans concession qui guident les réalisations d’une marque culte dans son univers. Au fil des années, Viking a élargi son offre et propose désormais une gamme complète de matériel de cuisine de qualité comprenant cuisinières, fours à encastrer, hottes, plaques de cuisson, grils extérieurs, entablement, réfrigérateurs, cave à vins, lave-vaisselle, coutellerie, casserollerie… De quoi faire d’un gourmet amateur un grand chef !
Finitions manuelles, palette très large de coloris et matériaux haut de gamme, ajoutent aux 250 références de la marque une touche d’exclusivité qui renforce son positionnement.

Le chef Randall Price
Randall Price est né aux États-Unis et est arrivé en Europe en 1988. Il a débuté sa carrière en tant qu’écrivain mais s’est très vite rendu compte que sa véritable passion était la cuisine.
Il a illustré sa carrière professionnelle par diverses expériences dans plusieurs châteaux et ambassades, à Paris et à Budapest. Il a également été professeur à l’école de cuisine de « La Varenne » pendant 12 ans.
C’est à Jozerand en Auvergne, qu’il a rencontré le Prince Louis Albert de Broglie à qui il voue une grande admiration pour ses préoccupations environnementales.
Il rédige actuellement un ouvrage sur l’art de cuisiner au château afin que chacun puisse reproduire l’esprit de cette cuisine chez lui.

Le Conservatoire de la Tomate au Château de La Bourdaisière
Pour la 11e année consécutive, le Château de La Bourdaisière accueillera, pendant le 2e week-end de septembre (12 et 13 septembre), le Festival de la Tomate.
Le Conservatoire de la Tomate a été créé en 1995 par Louis Albert de Broglie, qui a rapporté, de ses nombreux voyages en Inde et en Asie, des graines achetées sur les marchés. Les collectionneurs et les jardins botaniques du monde entier ont ensuite permis de créer une collection de tomates de plus de 630 variétés, de toutes les formes, de toutes les tailles et de toutes les couleurs.
Blanches, jaunes, oranges, roses, noires ou rouges, ces tomates illustrent la richesse variétale du deuxième légume le plus consommé au monde après la pomme de terre.
En mettant en avant la richesse naturelle de notre planète, l’objectif de Louis Albert de Broglie est de permettre à un très large public de regarder, comprendre et apprendre les enjeux de la préservation de cette biodiversité. Les tomates sont plantées à la mi-mai et les premières variétés sont à maturité mi-juillet. La production s’étale alors jusqu’à octobre.
Le potager conservatoire du Château de la Bourdaisière est ouvert au public du 1er avril au 30 octobre.

Culture biologique dans le respect des traditions maraîchères.
Collection agréée par le CCVS (Conservatoire Français des Collections Végétales Spécialisées).


Petite histoire de la tomate
En 1519, Hernán Cortés découvre la tomate dans le Golfe du Mexique. Consommée depuis fort longtemps par les Aztèques, elle pousse alors à l’état sauvage. De nos jours, il existe encore 9 variétés de tomates sauvages, dont la tomate « groseille », proche de notre tomate cerise. Son nom indien « tomatl » est immédiatement adopté par les conquistadors. Au XVIIe siècle, les tomates sont cultivées et consommées en Europe par les Espagnols et les Italiens uniquement.
Vers 1750, les tomates débarquent enfin en Provence, mais ce n’est qu’en 1775 que les parisiens les découvrent sur les étals des primeurs. Longtemps considérées comme vénéneuses, elles sont utilisées comme plantes d’ornement.
À la fin du XIXe siècle, ce sont les Européens qui introduisent les premières espèces améliorées de tomates en Amérique du Nord. Clin d’œil de l’Histoire, le ketchup n’aurait jamais vu le jour sans les européens !