28.6.13

CARAFE PRINTEMPS : LA NOUVELLE AUDACE SIGNÉE HARDY

La dernière carafe de la maison Hardy est l'œuvre de la cristallerie Lalique. Un clin d'œil au monde du parfum.

 

Hardy ne ressemble à aucune autre maison de Cognac et le confirme avec sa dernière œuvre, la carafe Printemps.

La cristallerie Lalique a imaginé pour Hardy un véritable flacon de parfum. La silhouette est féminine et le spectaculaire bouchon sculpté aux reflets vert amande n'est pas sans rappeler certaines des créations de René Lalique au début du 20e siècle.

La carafe Printemps est la première d'une série de quatre carafes d'exception, toutes signées Lalique. Suivront, tous les deux ans, les carafes « Eté », « Automne » et « Hiver ». Leurs couleurs et motifs sont tenus secrets.

La carafe Printemps est directement inspirée des flacons dessinés par René Lalique au début du vingtième siècle.

La carafe est positionnée au centre d'un précieux coffret rond mêlant cuir blanc et cuir pastel avec un ingénieux système d'ouverture par l'avant. Là encore, la sophistication et l'originalité sont de mise.

 

UN COGNAC DIFFUSÉ À 400 EXEMPLAIRES

 

La carafe Printemps accueille un assemblage de petits lots de Grande Champagne soigneusement isolés par Armand Hardy à la fin de la Seconde guerre mondiale. Il s'agit d'un cognac rare : la série Printemps ne devrait pas être diffusée à plus de 400 exemplaires.

La carafe sera déclinée en deux formats, 70 et 75 cl, pour répondre à tous les marchés, au premier rang desquels figurent les Etats-Unis et la Chine.

Le premier exemplaire sera mis en vente à l'occasion de La Part des Anges.

La huitième édition de la célèbre vente aux enchères de cognacs d'exception se déroulera le 19 septembre prochain.

 

Prix de vente à titre indicatif : 11 500 euros TTC

 

DE L'AUDACE, TOUJOURS DE L'AUDACE

 

La maison Hardy, à la devise « haute couture for cognac », perpétue une longue tradition de créations placée sous le signe de l'audace. Depuis plus de trente ans, une impressionnante collection de carafes signées Daum et Baccarat a vu le jour. Même si certaines ne sont plus en vente, ces carafes font désormais partie de l'histoire du cognac.

La collaboration avec Lalique ouvre une nouvelle ère. « Hardy comme Lalique sont des maisons de tradition et de savoir-faire toutes deux nées au milieu du 19e siècle, explique Silvio Denz, président directeur général de Lalique. Pour nos deux maisons, l'exception est très importante. Il était logique de créer des produits ensemble. »

« C'est une collaboration que nous appelions depuis longtemps de nos vœux », explique quant à elle Bénédicte Hardy. La pureté des créations de la célèbre maison de la rue Royale répond à merveille à l'élégance des cognacs Hardy.

 

HARDY : CRÉATEURS DE COGNACS HAUTE COUTURE

 

La maison Hardy fut fondée en 1863 par Anthony Hardy, gentleman d'origine britannique. Professionnel des vins et spiritueux vivant à Londres avant de s'installer en Charente, il exerça les

fonctions de courtier et de distillateur dans la région.

Tombé sous le charme de ce coin de France, il changea son prénom d'Anthony en Antoine et adopta le logo du coq que l'on retrouve aujourd'hui sur les carafes et la maison. Ce coq devenu l'emblème et le symbole de la marque.

Aujourd'hui encore et depuis toujours, Bénédicte Hardy, perpétue la tradition et l'héritage familial. L'empreinte Hardy est toujours là. La société résolument tournée vers les produits haut de gamme a étoffé sa collection de carafes et continue 150 ans après sa création à obtenir des prix et récompenses pour la qualité de ses cognacs.

 

LALIQUE : UN UNIVERS MAGIQUE ENTRE AUDACE ET TRADITION

 

Depuis plus d'un siècle, Lalique conjugue tradition et modernité en déployant son univers magique avec raffinement et passion. Chaque pièce rend hommage au génie créatif de René Lalique, fondateur de l'entreprise, bijoutier-poète de l'Art Nouveau, puis verrier génial de l'Art Déco. Grâce à l'association audacieuse d'une matière et d'un savoir-faire, le cristal prend vie et devient expressif : transparent ou satiné, il joue avec l'ombre et la lumière, et offre de multiples possibilités de nuances et de reliefs. Toutes les créations, réalisées exclusivement à la main par les maîtres-verriers dans les ateliers de Wingen-sur-Moder en Alsace, reflètent la perfection du métier de cristallier. Vases, coupes, verres et carafes, motifs animaliers, pièces de décoration, flacons, ainsi que bijoux : Lalique, c'est l'art du cristal.