5.2.14

Les Françaises et la séduction : Le code a changé, par Ipsos/Boursault

En matière de séduction féminine, tout serait en train de changer : tactiques d'approche innovantes, utilisation massive des nouvelles technologies pour flirter, conception totalement renouvelée des relations amoureuses, hyper volatilité du sentiment amoureux, évolution du rapport à l'infidélité, etc.

L'art de la séduction chez les femmes serait-il en train de connaître une révolution copernicienne ?

Quels sont les nouveaux modes et codes de séduction féminins ? Quelles utilisations les femmes font-elles des réseaux sociaux et d'Internet pour séduire ? La séduction, ça se joue en combien de temps ? Jusqu'où sont-elles prêtes à aller pour parvenir à leurs fins ? Comment jugent-elles leur pouvoir de séduction ? L'amour, ça dure combien de temps ? La croyance au grand amour et au coup de foudre a-t-elle disparu ?

 

Autant de questions auxquelles Boursault « le fromage irrésistible et gourmand », a voulu répondre en confiant une enquête à Ipsos réalisée du 16 au 23 janvier 2014 auprès d'un échantillon représentatif de 1000 femmes âgées de 18 ans et plus (méthode des quotas INSEE : âge, profession de la personne interrogée, région et catégorie d'agglomération).

 

 

En matière de séduction, tout se joue le plus souvent en 5 minutes ou moins.

·         Premier avertissement à la gent masculine: en matière de séduction, tout se joue dans les premiers instants. La plupart des femmes évaluent le potentiel de séduction d'un homme en 5 minutes ou moins (43%) et la grande majorité d'entre elles estiment même qu'en moins de 10 minutes, les choses sont décidées (58%).

·         En moyenne, sur l'ensemble de la population féminine française, les séducteurs disposent exactement de 14 minutes et 30 secondes pour faire la différence.

·         Deuxième avertissement : les vrais séducteurs sont une espèce rare ; la très grande majorité des femmes estiment qu'il est aujourd'hui difficile de rencontrer des hommes séduisants dans leur vie de tous les jours (72%).

·         Alors, lorsqu'elles voient un homme qui leur plaît, beaucoup de femmes n'hésitent pas à l'aborder (62% l'ont déjà fait) même si beaucoup le font rarement (34%).

 

Même si elles jugent durement leur potentiel, les femmes arrivent le plus souvent à séduire les hommes qui les intéressent

·         Quand elles jugent leur potentiel de séduction, les femmes se donnent une note moyenne de 5,4/10. Nul doute que si elles se jugent aussi durement, c'est surtout par rapport aux autres femmes.

·         Car lorsqu'il s'agit de séduire un homme, plus d'une femme sur deux disent arriver à leurs fins systématiquement ou dans la grande majorité des cas (54%). Près de 8 femmes sur 10 avouent même un succès dans au moins un cas sur deux (78%).

 

Réseaux sociaux et sites de rencontre : une révolution qui permet désormais aux femmes d'oser beaucoup

·         L'utilisation d'Internet pour rencontrer et draguer n'est plus l'apanage des hommes. Beaucoup de femmes ont sauté le pas et pas seulement les plus jeunes.

·         Pour séduire, 36% des femmes de 18-24 ans sont déjà entrées physiquement en contact avec un inconnu qu'elles ne connaissaient que par les réseaux sociaux (et 24% se disent prêtes à le faire). 33% ont déjà surfé sur un site de rencontre (et 22% qui ne l'ont jamais fait, sont tentées de le faire).

·         Leurs aînées ne sont pas en reste : 39% des 25-34 ans ont déjà surfé sur des sites de rencontre (et 15% pourraient sauter prochainement le pas). 35% d'entre elles ont déjà rencontré physiquement des individus qu'elles ne connaissaient que par les réseaux sociaux (et 15% sont prêtes à le faire).

·         Vers la fin du speed-dating ? L'émergence des réseaux sociaux a peut-être sonné le glas de ce mode de rencontre, rares sont celles qui sont aujourd'hui tentées par l'aventure (seulement 10%).

 

Auprès des femmes de moins de 25 ans, Internet est sur le point de devenir l'un de leur « lieu » préféré pour séduire, devant la boîte de nuit

·         Dans leur ensemble, les femmes préfèrent toujours séduire dans les fêtes et les repas entre amis (75%), loin devant le travail (49%), les discothèques (34%) ou les mariages (25%).

·         Pour les plus jeunes, Internet semble avoir changé la donne. La boîte de nuit récolte 45% des suffrages mais dans le même temps 30% disent que les réseaux sociaux sont le moyen idéal pour séduire un homme. 24% citent les sms, les mails et 19% se prononcent pour les réseaux de rencontre.

 

Pourtant, les femmes ne s'autorisent pas tout : elles sont à la fois romantiques et pragmatiques…

·         La grande majorité d'entre elles avouent avoir déjà connu un coup de foudre (63%) et considèrent que l'amour, « le vrai », dure toute la vie (60%).

·         Mais moins d'une femme sur deux pense que l'on ne rencontre qu'une seule fois le grand amour (41%), les autres estiment qu'on peut le rencontrer plusieurs fois (29%), voire qu'il n'existe pas (29%).

·         Les femmes s'interdisent d'user du mensonge pour séduire : en s'inventant un métier (89% ne le feraient jamais), en disant « je t'aime » alors que ce n'est pas vrai (88%), voire en changeant leur profil sur les réseaux sociaux pour le rendre plus attractif (83%).

·         Mais beaucoup usent de stratégie et de dissimulation en s'autorisant à devenir l'amie de leur cible pour mieux s'en rapprocher (59%), en apprenant le plus de choses possibles sur lui sur les réseaux sociaux (37%), en soufflant le chaud et le froid pour le déstabiliser (34%), voire à coucher le premier soir (25%).

·         Si elles ne s'autorisent pas tout, c'est aussi parce que la grande majorité d'entre elles se disent amoureuses (68%). D'ailleurs, seule 1 femme sur 5 souhaiterait rencontrer une personne séduisante pour vivre une grande histoire avec elle (22%).

 

…mais la grande pratique qu'ont les plus jeunes des réseaux sociaux, leur permet d'aller beaucoup plus loin : se renseigner, se camoufler, se rapprocher et déstabiliser

·         Les 18-24 ans sont plus pragmatiques que leurs aînées. 74% vont aller chercher le plus d'information sur leur cible potentielle via les réseaux sociaux. 43% n'hésiteraient pas à changer leur profil sur ces mêmes réseaux pour qu'il soit plus attractif. 40% commenceront le rapprochement avec ses amis sur Internet. Et 50% chercheront la déstabilisation en soufflant le chaud et le froid.

 

Georges Clooney est l'homme que les Françaises aimeraient le plus séduire, loin devant Brad Pitt et Guillaume Canet

·         Georges Clooney remporte la palme haut la main puisque presqu'une femme sur deux jette son dévolu sur lui (48%). Le quinquagénaire est massivement choisi par les femmes de 55 ans et plus (57%). Il arrive loin devant Brad Pitt (36%), Guillaume Canet (35%) et Johnny Depp (30%).

·         Le 5ème homme de ce classement des hommes que les Françaises aimeraient le plus séduire n'est autre que Barack Obama (26%).

·         Les femmes les plus jeunes, de 18-24 ans, jettent plus particulièrement leur dévolu sur Guillaume Canet (42%).

 

 

 

Retrouvez le dossier complet sur www.ipsos.fr